Je partage avec mes amis :

  Facebook   Twitter

 

Une gélule « connectée » pour lutter contre l’obésité



Fruit de la créativité et de l’innovation d’une start-up israélienne, la gélule connectée fait déjà les gros titres de la presse médicale. Elle ambitionne d’être capable de réguler l’appétit du patient sans l’implication de celui-ci. Elle pourra être ingérée comme une simple pilule.

Une fois ingurgitée, la puce pourra être repositionnée manuellement à l’intérieur de l’estomac pour une efficacité optimale au moyen d’un aimant externe. Elle sera connectée à un smartphone sous IOS ou Android pour permettre de produire une stimulation électrique qui agira comme coupe-faim au niveau de l’appareil digestif.

Après trois semaines d’utilisation, la puce se désagrégera systématiquement dans l’estomac pour être éliminée par les voies naturelles. Il suffira ainsi d’avaler une nouvelle gélule pour poursuivre le traitement.

Melcap, la société dernière cette innovation, a reçu un brevet de la haute autorité américaine en la matière en juin 2014 pour la pertinence de leur invention et la grande pierre qu’ils apportent à l’édifice de la lutte contre le surpoids et l’obésité.

Ses créateurs présentent ce traitement comme une solution durable, rentable, indolore et intuitive qui pourrait largement améliorer la qualité de vie de millions de personnes souffrant de surpoids ou d’obésité.

Les laboratoires pharmaceutiques dévoilent à tour de bras de nouvelles innovations en matière de lutte contre le surpoids. En janvier, par exemple, des spécialistes du Salk Institute for Biological Sciences aux Etats-Unis ont présenté un comprimé capable de produire un sentiment artificiel de satiété à un prix plus abordable que celui de Melcap. Une concurrence qui pourrait faire entrave au succès d’une jeune startup aussi prometteuse.

Je partage avec mes amis :