Je partage avec mes amis :

  Facebook   Twitter

 

Un tour de taille trop élevé nuit à la santé



Jusqu’à présent nous avons toujours fait référence à notre IMC (Indicateur de Masse Corporelle) pour vérifier notre état de santé et dépister l’obésité. Toutefois, d’après une étude élaborée par les chercheurs de l’Université de la City de Londres, il s’avère que le tour de taille est l’indicateur le plus pertinent voire même le plus important en termes de santé, excès de poids et longévité de l’être humain.

En effet, la durée de vie et l’obésité sont très liées. Lorsque la graisse abdominale ou viscérale s’accumule et s’installe en profondeur, elle entoure les organes internes : le foie les muscles, etc… Cette masse graisseuse située dans l’abdomen augmente les risques d’être atteint de diabète de type 2 et de maladies cardiovasculaires, deux très grands facteurs de mortalité dans le monde, sachant qu’ils tuent plus de 400 personnes en France chaque jour.

Hommes ou femmes, le tour de taille ne doit pas dépasser la moitié de la taille en hauteur, sinon les probabilités d’être atteint des maladies précédemment citées seront très élevées.

Explications :

Pour une personne qui mesure 170 cm, le tour de taille ne doit pas être supérieur à 85 cm, pour 180 cm, le tour de taille ne doit pas dépasser 90 cm, et ainsi de suite.

Comment calculer le tour de taille ?

Il suffit de placer un mètre-ruban entre la dernière côte et l’os de la hanche, en prenant le soin de ne pas rentrer le ventre.

Un excès de tour de taille fait perdre de quelques mois l’espérance de vie, d’où l’importance de la traiter car la graisse abdominale engendre des risques plus graves sur la santé que les différentes graisses stockées dans d’autres parties du corps. On peut dire ainsi que le tour de taille élevé comporte de nombreux risques sur la santé, même lorsque l’IMC est dit correct.

Je partage avec mes amis :