Je partage avec mes amis :

  Facebook   Twitter

 

Think Tank Obesité : la chirurgie bariatrique remise en question



Le nombre d’opérations liées à la chirurgie bariatrique ne cesse d’augmenter de manière fulgurante : plus de 45000 l’an dernier, un chiffre multiplié par trois par rapport à 2007. Certains chirurgiens et chercheurs s’interrogent ainsi sur le bien-fondé de ces interventions à l’occasion d’un Think Tank portant sur les solutions à l’obésité. Phénomène alarmant ou simple tempête dans un verre d’eau ?

Le by-pass (dérivation court-circuitant l’estomac et une portion de l’intestin grêle), la Gastroplastie (anneau gastrique), le sleeve (amputation des deux tiers de l’estomac)… autant de termes dont l’usage a été vulgarisé et qui se retrouvent de plus en plus pratiquées par des personnes souffrant souvent d’une surcharge pondérale élevée. Pour les spécialistes, cette recrudescence soulève plusieurs appréhensions : les résultats sont-ils vraiment au rendez-vous ? Quelles sont les complications ? Risque-t-on de développer un effet Yo-Yo en aval? En marge de toutes ces zones d’ombres, il est aujourd’hui de notoriété publique que les résultats peuvent être peu satisfaisants sur le long terme. Une activité physique régulière et un régime diététique post-opératoire sont donc des compléments nécessaires à la réussite de ces opérations.

10418368_764614986931530_6626811956257981404_n

Connaitre les contraintes pour mieux les affronter :

Quid des personnes qui n’arrivent pas à tenir le rythme draconien des contraintes alimentaires entrainées par l’intervention ? Nathalie Négro, responsable du centre nutritionnel de Brides-les-Bains, déplore un manque de respect de la période de préparation qui devrait s’échelonner entre six mois et un an. Éminent spécialiste de la question, le professeur Bernard Waysfeld, psychiatre et nutritionniste, se demande si l’ancienneté de l’obésité ne serait pas également un facteur décisif dans la bonne réussite de l’opération. Il serait inadmissible pour lui d’imposer des contraintes aussi drastiques à des personnes que l’on sait donc déjà vouées à reprendre du poids. Une palanquée de questionnements qui laisserait présager que la chirurgie bariatrique est loin d’être aussi miraculeuse qu’on pourrait le penser, même quand elle améliore incontestablement la qualité de vie de nombreux obèses.

Pour en savoir plus : www.thinktankobesites.com

Êtes-vous un sujet à risque ? Demandez un bilan gratuit.

Je partage avec mes amis :