Je partage avec mes amis :

  Facebook   Twitter

 

ReduStim : une technologie innovante pour réduire le phénomène de l’obésité



De nos jours, l’obésité est au cœur des débats puisque ce phénomène est en pleine explosion dans les pays en développement. Selon les chiffres de l’OMS 1,6 milliards d’adultes sont concernés par le surpoids et devraient être 3,3 milliards en 2030. Etat des lieux.

En France, le surpoids est devenu une inquiétude nationale, le tour de taille ne cesse d’augmenter avec une prise de 5.3 cm en 15 ans. De nombreuses campagnes de préventions au sujet du surpoids et de l’obésité sont de plus en plus présentes en France depuis quelques années.  Analysons donc l’ampleur, les causes et les conséquences de ce phénomène

obesite-france-infographie

Pourquoi l’obésité est- t-elle un danger ?  

L’obésité est une source de complications médicales sévères puisqu’elle pose de sérieux problèmes de santé en raison de son association avec de nombreuses complications telles que l’hypertension, l’hypercholestérolémie, le diabète de type 2, les AVC ou encore certains cancers. L’espérance de vie, quant à elle, connait une nette diminution.  Il est à noter que l’excès de graisse abdominale ou viscérale, localisée  dans la cavité abdominale autour des organes, revient à parler d’une obésité localisée au niveau de la ceinture abdominale. Cette graisse est différente de la graisse sous-cutanée, située entre la peau et les abdominaux,  puisqu’elle n’entraîne pas les mêmes risques : l’excès de graisse abdominale est directement liée au risque de maladies cardiovasculaires qui est multiplié par 20.

Réduction de l’obésité abdominale

Il existe 5 principes de base :

  • Pratiquer une activité physique régulière de préférence basée sur des exercices d’endurance
  •  Adopter une alimentation équilibrée sans régime ni excès, en évitant de grignoter entre les repas
  •  Diminuer la consommation de sel
  •  Réduire la consommation de glucides
  •  Agir efficacement pour réduire le tour de taille

Néanmoins, les méthodes comportementales sont difficiles à mettre en œuvre sur le long terme et la méthode chimique qui consiste à prendre des médicaments peut avoir des effets secondaires tandis que la méthode chirurgicale est lourde et n’est possible qu’après avoir essayé préalablement d’autres traitements. La méthode physique reste tout de même la moins douloureuse et contraignante. Elle consiste en une activité sportive habituelle couplée à un appareil : ReduStim

ReduStim 

C’est un dispositif médical basé sur un procédé novateur qui vise à éliminer progressivement, par activation biomagnétique, la graisse sous-cutanée ainsi que la mauvaise graisse (graisse abdominale ou viscérale).

ReduStim est mis à la disposition des gynécologues, cardiologues, endocrinologues, nutritionnistes et des centres de PMA qui sont les premiers concernés par les conséquences liées à l’obésité abdominale. Il existe de nombreux centres équipés dans toute la France.

Il existe 2 appareils :

  • ReduStim : s’utilise uniquement  lors d’un «traitement statique» allongé sur une table
  • ReduStim SP : en «mode statique» sur une table de traitement ou bien en «mode dynamique» en parallèle d’une « activité cardio » (type vélo, elliptique, rameur ou tapis de course)

Redustim permet de perdre en moyenne 6.1cm de tour de taille en 12 séances de 30min.

Pour en connaitre plus sur la technologie qui se cache derrière cet appareil, rendez-vous sur la home page de notre site ReduStim.

Je partage avec mes amis :