Je partage avec mes amis :

  Facebook   Twitter

 

Recommandations pour faire face à l’obésité durant l’adolescence !



Redustim_Recommandations-pour-faire-face-à-lobésité-durant-ladolescence

L’obésité se propage de manière fulgurante dans le monde entier mais surtout dans les pays industrialisés. Quand on parle d’obésité on parle souvent d’éducation et d’hygiène de vie, car de nos jours, cela commence dès le plus jeune âge, il s’agit soit d’éduquer nos enfants à manger sainement ou sinon de les laisser faire en mangeant dans les multiples Fast Food et Junk Food qui sont un peu partout dans nos quartiers. Toutefois ? le deuxième cas de figure est le plus répandu et la majorité de nos adolescents sont aujourd’hui obèses ou en surpoids…

L’AAP (l’Académie Américaine de Pédiatrie) a récemment publiée des recommandations dans le but de diminuer le nombre d’ados en situation d’obésité et de surpoids (vu que le nombre d’adolescents obèses ou en surpoids ne cesse d’augmenter et fait de lui un grand problème de santé publique).

Ces recommandations ont été élaborées suite aux préoccupations des parents qui ont tiré la sonnette d’alarme en remarquant le genre de méthodes qui suivent leurs enfants (ados) afin de perdre du poids, des méthodes qui ont souvent des conséquences graves sur la santé tout comme l’insuffisance cardiaque et bien d’autres problèmes…

Afin d’aider les adolescents à retrouver un rythme de vie sain et une alimentation équilibrée, les scientifiques et médecins (qui sont à l’origine de ces recommandations) ont mis en place cinq stratégies majeurs afin d’inculquer aux adolescents les bons gestes et les bonnes habitudes du quotidien pour rester en bonne santé et lutter contre l’obésité. Il est à noter aussi que ces stratégies peuvent être prises en compte même par les adolescents non obèses, afin de favoriser évidement une bonne hygiène de vie.

A éviter :

– Tout d’abord il ne faut pas encourager ces jeunes adolescents de suivre un régime. En effet, d’après une étude élaborée par le pédiatre Neville Golden de l’école de médecine de l’université de Stanford, qui a prouvé que les régimes ne sont pas bons pour les ados et qu’au contraire le fait de suivre un régime à l’âge de 14 ans – 15 ans multiplierait par trois les chances d’être en surpoids en sortant du lycée.

– Les adolescents devraient éviter de calculer le nombre de calories consommées.

– Les parents devraient éviter à leur tour de critiquer le poids de leurs enfants, cela cause un impact psychique très négatif au jeune adolescent.

Ce que les parents devraient faire :

– Encourager leurs enfants d’avoir une hygiène de vie saine pour leur permettre d’atteindre un poids idéal et les inciter de pratiquer une ou des activités physiques pas dans le but de perdre du poids mais plutôt pour rester en forme et en bonne santé.

– Les médecins américains insistent sur le fait de prendre des repas ensemble en famille, chose qui favorise le fait de manger sain.

Je partage avec mes amis :