Je partage avec mes amis :

  Facebook   Twitter

 

Que manger quand on est diabétique ?



risque de diabète quand on est obèse

Le diabète s’est imposé en quelques années comme une véritable épidémie touchant plus de 150 millions de personnes à travers le monde. Cette maladie, parfois handicapante, fait encore peur aujourd’hui. Pourtant, un diabétique pris en charge correctement peut suivre un cours de vie normal et serein. Découvrons ensemble les tenants et aboutissants du régime alimentaire idoine pour toute personne souffrant de cette affliction.

S’alimenter correctement représente un véritable traitement, au même titre que l’activité physique et la médication. Le contrôle et la surveillance de celle-ci est ainsi la figure de proue d’une hygiène de vie saine pour le malade. Elle permet d’éluder les complications cardio-vasculaires, ophtalmiques et rénales qui vont parfois de pair avec l’apparition du syndrome. À noter que le diabète est aujourd’hui la complication de l’obésité la plus répandue dans le monde, d’où l’importance préventive d’un régime alimentaire équilibré et d’une activité physique régulière.

Diabète de type 1 ou 2 ? Le distinguo s’impose :

Selon le type de votre diabète, les recommandations alimentaires sont différentes. Le diabète insulino-dépendant (type 1) ne demande pas de régime spécifique, le régime alimentaire idéal est ainsi le même que pour l’ensemble de la population : une alimentation équilibrée faisant la part belle aux protéines et aux fibres tout en surveillant bien évidemment les quantités de glucides ingérées. Pour le diabète de type 2, la donne est foncièrement différente : des modifications de comportement alimentaire seront à opérer pour amorcer une perte de poids nécessaire à la stabilisation de la maladie, il sera ainsi conseillé de :

  • Se cantonner aux viandes maigres et manger du poisson 1 à 2 fois par semaine
  • Echelonner son régime sur 3 repas quotidiens et veiller à la régularité de ceux-ci
  • Réduire drastiquement la quantité de lipides et surtout de graisses saturées en évitant totalement les aliments frits.
  • Eviter l’alcool
  • Eviter les aliments les plus caloriques
  • Se diriger vers des graisses insaturées comme les huiles végétales et le poisson, riches en oméga 3
  • Manger équilibrer en planifiant les repas pour éviter les grignotages intempestifs
  • Faire une activité physique régulière avec un minimum de 2 fois par semaine
  • Apprendre à maîtriser les équivalences afin de varier les repas en remplaçant un aliment par un autre :


Régime

Ces différentes mesures ne devraient tout de même pas vous dédouaner de suivre scrupuleusement le traitement prodigué par votre médecin et de consulter régulièrement pour suivre l’état d’avancement de votre maladie. Prévenez votre entourage, votre famille, vos collègues et sensibilisez-les aux exigences et singularités de votre diabète.

Êtes-vous à risque ? Demandez votre bilan gratuit.

Je partage avec mes amis :