Je partage avec mes amis :

  Facebook   Twitter

 

Pourquoi les patients diabétiques sous insuline prennent du poids ?



Pourquoi les patients diabétiques sous insuline prennent du poids

Les patients diabétiques qui prennent un traitement à l’insuline sont souvent sujets à 2 types d’effets secondaires : l’hypoglycémie et la prise de poids.

Pour les patients souffrants de diabète de type 1, le traitement à l’insuline n’est malheureusement pas une option, il est obligatoire. Pour les patients diabétiques de type 2, il est parfois utilisé comme troisième ligne de traitement, lorsque les médicaments antidiabétiques sont inefficaces pour obtenir un contrôle glycémique optimal. Cependant, si le traitement à l’insuline est parfois nécessaire pour contrôler le taux de glycémie chez les patients diabétiques de type 2, les médecins et les patients doivent rester vigilants afin de minimiser les effets secondaires en adaptant la prise d’insuline à leur mode de vie.

Que ce soit chez les patients atteints de diabète de type 1 ou de type 2, il existe une corrélation entre l’apport journalier en insuline et la prise de poids. La prise de poids a de graves conséquences sur la santé physique et mentale des patients et ne doit pas être prise à la légère, on peut citer : les problèmes respiratoires et articulaires, les maladies cardiovasculaires, l’augmentation de la résistance à l’insuline et donc la nécessité d’augmenter le traitement insulinique avec le risque de favoriser l’apparition des pathologies citées ci-dessus, etc… Qu’il s’agisse de diabète de type 1 ou de type 2 et en particulier chez les femmes, la prise de poids conduit à une diminution de l’adhérence au traitement et peut affecter jusqu’à 30% des patients.

Comment l’insuline peut-elle conduire à une prise de poids lorsque son effet est censé réduire l’appétit ?

Pour le cerveau, l’insuline est un signal de satiété. En fait, les récepteurs de l’insuline sont situés dans le noyau de l’hypothalamus ; l’insuline passe par la barrière hémato-encéphalique et son action clé consiste à diminuer la consommation alimentaire. Maintenant, comment peut-il conduire à un gain de poids ?

  1. Glycosurie (excrétion de glucose dans l’urine)

Le traitement à l’insuline qui vise à atteindre un bon contrôle glycémique permettra de réduire considérablement ou d’éliminer la perte de glucose dans l’urine et donc conduire à une action d’économie d’énergie. En supposant une perte quotidienne d’environ 200 kcal par glycosurie, 5 à 10 kg peuvent facilement être gagnés sur une durée d’une année. On estime que l’effet du traitement à l’insuline sur la glycosurie explique environ 70% des cas de gain de poids.

  1. Hypoglycémie (faible taux de sucre dans le sang)

Le traitement à l’insuline provoque un effet secondaire majeur : l’apparition relativement fréquente d’hypoglycémie. Cette hypoglycémie doit évidemment être corrigée par le patient qui ingère souvent une plus grande quantité de calories qui est nécessaire pour la correction. En outre, quand le patient sent que sa glycémie est assez faible, il va souvent ingérer une collation supplémentaire pour prévenir une éventuelle hypoglycémie. Ces habitudes augmentent le risque de gain de poids.

Conseils pour contrôler le gain de poids associé à l’insuline :

Pour contrôler votre glycémie et votre poids, un régime alimentaire est primordial :

– Mangez chaque jour des fruits et légumes frais

– Préférez les glucides comme les lentilles, le quinoa, les grains entiers …

– Pensez à manger des produits laitiers et de bonnes graisses (huile d’olive, avocat, saumon …)

– Préférer le poisson et la volaille à la viande rouge (pas plus d’une fois par semaine)

L’insuline est une hormone très sensible qui réagit directement, non seulement selon ce que vous mangez, mais aussi selon votre style de vie. C’est pourquoi pratiquer une activité physique régulière est également très important. Une activité physique régulière aide à lutter contre la prise de poids et traite les mécanismes du diabète en favorisant l’absorption du glucose par le corps. Un minimum de 3 séances d’une heure par semaine devrait être la fréquence parfaite.

Je partage avec mes amis :