Je partage avec mes amis :

  Facebook   Twitter

 

Obésité VS FIV : Les conséquences de l’obésité sur la fertilité



Obésité VS FIV : Les conséquences de l'obésité sur la fertilité

Contrairement à ce que certains croient, l’obésité ne signifie pas l’infertilité. Cependant, plusieurs études ont établi un lien entre l’obésité et le risque d’infertilité. Idem pour le processus de fécondation in vitro (FIV) et l’obésité comme nous sommes sûrs maintenant que la FIV est plus compliquée pour les femmes obèses. A titre de comparaison, les femmes obèses sont 3 fois plus susceptibles de souffrir d’infertilité que les femmes non-obèses. Par ailleurs, l’obésité et surtout l’obésité abdominale sont très néfastes (définie par la circonférence de la taille).

Les femmes obèses sont plus exposées à des complications obstétricales telles que la ménopause précoce et le développement du diabète. Il y a aussi un risque de malformations fœtales (cardiopathie) et les naissances prématurées.

Parmi les femmes en surpoids, l’infertilité est expliquée par une certaine résistance à un traitement de stimulation ovarienne et de moins bons résultats dans la FIV (- 30%). Le surpoids diminue l’efficacité du processus de fécondation in vitro (FIV). Le pourcentage de l’ovulation et le nombre d’ovules obtenus sont également plus faibles chez les patientes obèses.

Réduisez votre poids et maximisez vos chances de tomber enceinte !
En l’absence d’autres facteurs de l’infertilité, il a été montré que la perte de poids, même minime, (environ 5%) donne de meilleurs résultats que ceux obtenus par MAP (procréation médicalement assistée).
De nos jours, nous connaissons tous les différentes solutions pour traiter l’obésité :

  • Les changements dans les habitudes alimentaires ;
  • Exercice et entraînement physique ;
  • La chirurgie ;
  • Traitement chimique (médecine) ;

Cependant, elles sont souvent difficiles à mettre en œuvre (sport, alimentation) et peuvent avoir des effets secondaires (médicaments, complication chirurgicale).

REDUSTIM, une nouvelle solution innovante et efficace

Avez-vous déjà entendu parler de REDUSTIM ?

Il s’agit d’un dispositif médical (classe IIa) basée sur une approche innovante, qui vise à éliminer progressivement, par l’activation biomagnétique, la graisse sous-cutanée, ainsi que l’excès de graisse (graisse abdominale ou viscérale), responsable entre autres des maladies vasculaires, des accidents vasculaires cérébraux, des cancers ainsi que l’infertilité masculine et féminine, en particulier chez les patients obèses. En outre, par son action micropression de la peau, il permet le drainage lymphatique et l’élimination des toxines du corps.

Une étude nommée Fertisim a révélé des résultats très satisfaisants sur l’efficacité des champs Biomagnetic de ReduStim, afin de réduire la graisse viscérale abdominale (tour de taille) et d’améliorer les résultats de la FIV.

Résultats :

Après une cure de 12 séances de ReduStim, les taux de grossesses cliniques après FIV, dans une population infertile obèse réputée de mauvais pronostic s’élèvent à 55,55%, correspondant à plus de 100% d’augmentation de stimulation moyenne.

Je partage avec mes amis :