Je partage avec mes amis :

  Facebook   Twitter

 

Lutter contre l’obésité en taxant les boissons sucrées



Lutter contre l’obésité en taxant les boissons sucrées

Serait-il possible d’augmenter les taxes des boissons sucrées afin d’inciter les gens à en consommer moins ? En tout cas, c’est ce que l’Organisation Mondiale de la Santé (L’OMS) a proposé aux gouvernements pour faire face à l’obésité.

L’obésité fait ravage dans le monde, plus de 650 millions d’adultes sont obèses soit près de 13% de la population mondiale, sans oublier l’obésité infantile qui quant à elle touche 41 millions d’enfants dans le monde, et ces chiffres ne risquent pas de diminuer au contraire ils ne cessent d’augmenter depuis les années 80… Face à cette situation, l’OMS tire la sonnette d’alarme et cherche des solutions pour lutter contre ce fléau.

La sédentarité (les nouvelles technologies), la mauvaise alimentation, l’hérédité, etc… Sont les causes de l’obésité et le surpoids mais l’une des causes principales de cette accumulation excessive de matière grasse est la consommation démesurée de sucre

Le sucre est un ennemi ! Il est la cause du diabète, des problèmes dentaires, de l’obésité et de certains cancers… Selon l’OMS les boissons sucrées constituent une source exagérée de sucre ! Une canette de soda contient l’équivalent de 10 cuillères à café de sucre. Pour faire face à cette situation, L’OMS propose aux gouvernements d’augmenter les taxes des boissons sucrées de 20%, ce qui entrainerait la réduction de leur consommation de 20%, et si l’on augmentait de 50% la consommation diminuerait à son tour de moitié.

Cette proposition touche non seulement toutes les boissons sucrées mais aussi tout autre produit riche en sucres ajoutés, en graisses saturées, et en sel.

A noter que le rapport propose aussi de subventionner les fruits et légumes de 10 à 30%, cette réduction des prix encouragerait leur consommation afin d’améliorer les habitudes alimentaires.

L’OMS s’est basée sur l’expérience du Brésil qui en 2014 a augmenté les prix des boissons sucrées de 10% ce qui a automatiquement réduit leur consommation de 6%.

Qu’en est-il de la France ? Le gouvernement acceptera-t-il cette taxe ? Affaire à suivre…

Je partage avec mes amis :