Je partage avec mes amis :

  Facebook   Twitter

 

L’obésité : Le danger de la graisse viscérale sur la santé !



C’est devenu un fait, l’obésité est une maladie dangereuse sur la santé de l’Homme, tout en sachant que près des deux tiers des populations d’adultes dans les pays développés ou en développement souffrent de surpoids ou d’obésité. Le danger de cette pandémie mondiale réside dans sa relation, aussi étroite soit-elle, avec l’apparition avec certaines maladies chroniques et sévères qui peuvent engendrer la mort ! Décryptage !

En effet, l’obésité ou le surpoids (un IMC supérieur ou égal à 30) sont à l’origine de nombreux syndromes métaboliques, tout comme les pathologies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, le développement du diabète de Type 2, l’arthrose, et dans certains cas des cancers…

Cependant, il semble important de connaitre le type de graisse responsable de ces complications métaboliques. Il existe deux types d’obésité : l’obésité gynoïde et l’obésité androïde. La différence entre ces deux types d’obésité réside dans le lieu de stockage des graisses dans l’organisme.

On parle d’obésité gynoïde quand la graisse (ou le tissu adipeux) est localisée sous la peau (il s’agit de la graisse sous-cutanée) et qui se trouve au niveau des cuisses et des hanches. Ce type d’obésité et cette catégorie de graisse est moins néfaste pour la santé que son opposé (l’obésité androïde). A noter que l‘obésité gynoïde touche bien plus de femmes que d’hommes.

L’obésité androïde quant à elle, représente une surcharge pondérale localisée dans la région de l’abdomen, notamment nommée la graisse viscérale ou abdominale. Il s’agit de tissus adipeux qui sont déposés sur certains organes de façon à les envelopper, tels que le foie, les muscles, le pancréas et le cœur. Une accumulation anormale de graisses abdominales qui donne lieu à l’obésité androïde est nettement plus dangereuse pour la santé car elle peut être à l’origine de risque majeur de maladies et de mort prématurée.

 

Je partage avec mes amis :