Je partage avec mes amis :

  Facebook   Twitter

 

Gastroplastie par anneau gastrique : Le point !



Gastroplastie par anneau gastrique

La gastroplastie par anneau gastrique ajustable consiste à poser un anneau autour de la partie supérieure de l’estomac. L’objectif de cette chirurgie de l’obésité est de diminuer le volume de l’estomac, de réduire la quantité d’aliments ingérés en provoquant une sensation de satiété plus rapide.

Cette intervention s’adresse aux personnes présentant un IMC supérieur à 40 après échec d’un traitement diététique, médical et une activité sportive pendant plus de six mois. Ce n’est pas une opération à visée esthétique, elle est réservée aux personnes atteintes d’obésité morbide. Le patient doit être majeur, avoir une obésité stable et ne pas être atteint de pathologie psychiatrique ou endocrinienne.

Avant la gastroplastie

Cette intervention chirurgicale demande une forte implication des patients. La décision doit être mûrement réfléchie quant à l’évaluation des risques de la gastroplastie et à l’intérêt du suivi post-opératoire. Avant la pose de l’anneau gastrique, le patient doit rencontrer le corps médical (chirurgien, anesthésiste, psychiatre, nutritionniste, etc…) mais aussi des patients déjà opérés afin d’écouter leur témoignage et leur ressenti.

Des activités individuelles ou en groupe peuvent être proposées au patient, tels que des programmes d’activité physique ou des ateliers cuisines, afin de le préparer à ce nouveau mode de vie.

Un bilan pré-opératoire est réalisé : prise de sang, examen cardiaque, endoscopie de l’estomac, échographie de l’abdomen, etc…

La gastroplastie par anneau gastrique

Avant la chirurgie, le patient doit être à jeun depuis au moins six heures.

La pose de l’anneau gastrique est réalisée par cœlioscopie, introduction d’un fibroscope pour explorer la zone d’intervention, sous anesthésie générale. Elle dure entre une et deux heures.

L’estomac est divisé en deux poches de tailles inégales. La partie au-dessus de l’anneau gastrique, une poche de 15 à 20 cm3, se vide lentement dans la grande poche (i.e. celle située en dessous de l’anneau) par un phénomène de sablier. La petite poche, moins volumineuse que l’estomac initial, se remplit et permet de couper la sensation de faim plus rapidement.

Cet anneau en silicone est modulable puisque son diamètre est modifiable et ajustable c’est-à-dire qu’il peut être resserré ou desserré. Cet ajustement est possible grâce à un boitier ou port-à-cath placé sous la peau, en principe situé au niveau de l’abdomen ou en dessous des côtes, relié à l’anneau gastrique par un fin tuyau. Un liquide est injecté dans le boitier afin de modifier le diamètre de l’anneau ; plus il est gonflé, plus il est serré et plus le passage des aliments est ralenti.

Lors du premier mois, l’anneau gastrique n’est pas encore gonflé. Sa présence se fera sentir que lors de la prise de bouchées importantes afin que le/la patient(e) ajuste ses habitudes alimentaires.

Cette intervention nécessite une hospitalisation entre un et trois jours.

Après la gastroplastie

Pendant les quatre premières semaines, l’alimentation devra être moulinée voire liquide. L’anneau gastrique sera gonflé au bout d’un mois et l’alimentation sous forme solide réintroduite petit à petit. Entre le troisième et le sixième mois, un deuxième resserrage sera généralement nécessaire.  L’ajustement optimal est obtenu quand il y a un bon confort alimentaire, des sensations de blocage rares, une perte de poids adéquate et une sensation de satiété précoce.

Le/la patient(e) doit suivre un régime alimentaire plus restreint : alimentation équilibrée et variée ; le grignotage est strictement interdit. Faire trois repas par jour avec éventuellement une à deux collations.

Pour optimiser votre alimentation et dépister d’éventuelles carences en fer, protéines et calcium il est essentiel d’être suivi par un nutritionniste et votre médecin traitant. Par ailleurs, un contrôle radiologique est obligatoire au moins une fois par an afin que votre chirurgien vérifie l’anneau gastrique.

Pour perdre du poids de manière efficace, nous vous conseillons de pratiquer une activité physique régulière.

Suite à la gastroplastie par anneau gastrique, une perte de poids entre deux et quatre kilos par mois est constatée. Entre deux et cinq ans, le patient perd entre 40 et 50 % du poids à perdre.

Un régime alimentaire du patient non modifié, la non pratique d’activité physique et un suivi irrégulier engendrent l’échec de la gastroplastie.

Cette intervention peut entrainer des effets secondaires et des complications tels que des lésions gastriques, des problèmes autour du boitier, des troubles au niveau de l’œsophage, une dilatation du petit estomac, une infection ou encore des phlébites et embolies pulmonaires. Cette chirurgie de l’obésité est réversible puisque l’anneau peut être retiré lors d’une nouvelle intervention. Ce retrait peut être demandé en cas d’inefficacité, de complication ou sur demande du patient. Une reprise de poids est alors constatée.

La gastroplastie par anneau gastrique est une opération à prendre au sérieux. Parlez-en à vos proches et à votre médecin traitant, prenez le temps de vous renseigner et de réfléchir.

Avant tout, des solutions ne nécessitant pas d’intervention chirurgicale pour perdre du poids en cas d’obésité morbide existent. Le dispositif médical ReduStim, qui permet de traiter l’obésité en réduisant le tour de taille de 7 cm en 6 semaines, est l’une d’elle avec d’excellents résultats à l’appui. Renseignements sur BioStimology.

 

Je partage avec mes amis :