Je partage avec mes amis :

  Facebook   Twitter

 

3 techniques de drainage lymphathique pour diminuer la cellulite !



Que ce soit dans le domaine médical ou esthétique, le drainage lymphatique reste la solution idéale pour nettoyer l’organisme des toxines, renforcer le système immunitaire et voire même raffermir la peau.

En effet, le drainage lymphatique est une méthode, utilisée depuis plus d’un siècle, permettant de relancer et améliorer la circulation sanguine, en stimulant la lymphe, un liquide incolore essentiel au système immunitaire. Il s’agit donc d’un massage thérapeutique doux qui peut être pratiqué sur toutes les parties du corps afin de le détoxifier et éliminer l’effet « jambes lourdes », une sensation très fréquente chez les femmes.

Il existe trois principales techniques de drainage lymphatique :

  • La méthode du drainage lymphatique manuel du Dr Vodder : son inventeur, et qui était principalement destinée à traiter les sinusites chroniques. Après plusieurs recherches et expérimentations, elle est devenue une technique utilisée à des fins thérapeutique et esthétiques. Car comme vous l’avez compris, non seulement elle aide à combattre la cellulite mais aussi améliorer la qualité de la peau. Il s’agit donc d’effectuer deux actions en même temps, maintenir la pression tout en effectuant des mouvements circulaires destinés à stimuler la circulation des vaisseaux lymphatiques, filtrer la lymphe et éliminer les toxines qu’elle transporte.
  • La méthode du Dr Leduc : issue des travaux du Dr Vodder, elle est principalement utilisée pour les soins esthétiques et post chirurgical pour favoriser la cicatrisation. En plus du massage manuel, cette technique se pratique à l’aide de bottes gonflables reliées à un compresseur qui exerce des pressions régulières au niveau des jambes, ce qui permet de travailler sur plusieurs parties du corps en même temps.
  • Ensuite apparu la méthode de Jacques de Micas appelée : la dynamisation vasculo-tissulaire manuelle (plus connue comme la DVTM). Selon ses recherches, il a essayé d’identifier les complémentarités entre les méthodes de Vodder et Leduc, ainsi il mit au point cette nouvelle technique afin d’activer le retour veineux et lymphatique mais aussi dynamiser les échanges interstitiels.

De plus, le drainage lymphatique est une partie intégrante des résultats du Redustim, et ce en stimulant les fibres musculaires et leurs réponses, entraînant une dépense énergétique et un désengorgement des cellules adipeuses environnantes. Dans ce contexte toute action drainante apporte un bénéfice immédiatement palpable…

 

Je partage avec mes amis :